DESIGN INTUITIF - Elisabeth Beucher
Ascension - Voie du Féminin divin
Page d'accueilPlan du siteContactsAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
Blog

Jumeaux : rester centré pendant la période de séparation

17/05/2016 11:00:00

Le processus des flammes jumelles est ponctué de défis. L'attraction ressentie envers le jumeau a tendance à nous tirer hors de nous-même. Nous voyons en lui tout ce qui nous plaît, nous attire, et tout ce qui nous déplaît mais durant la période de séparation, la clé est de rester centré et focalisé sur soi-même. C'est en réalité le seul moyen de retrouver la sérénité car nous n'avons de pouvoir ni sur le jumeau ni sur la situation.

C'est l'objectif de la période de séparation. Nous devons apprendre à fonctionner comme un système autonome et nous libérer de la co-dépendance. La souffrance engendrée par certains comportements (et en réalité, cela est vrai dans toute relation) nous renvoie à nos blessures, cachées et inconscientes la plupart du temps. Se recentrer et revenir à soi signifie plonger au cœur de ses ressentis car c'est ainsi qu'on les transmue et qu'on les neutralise. Il existe de nombreuses méthodes. Une des plus efficaces et immédiates est le contact avec l'eau : prendre des bains (avec du gros sel de préférence), des douches, faire couler de l'eau, se promener près d'une rivière, d'un lac ou de la mer est le premier remède auquel il faut penser car l'eau (salée) détoxifie et purifie. Marcher est un autre bon moyen de s'ancrer et si le niveau de stress le permet (trop de stress conduit à une hyperventilation), pratiquer la respiration consciente conduit à un profond niveau de détente intérieure. La priorité est de sortir du mental.

Un autre remède est la capacité à discerner si le ressenti présent nous appartient ou s'il appartient au jumeau. Les jumeaux sont liés psychiquement et énergétiquement. Il se peut donc que l'on ressente un conflit, une émotion qui appartienne à l'autre. Prendre conscience de cela est particulièrement crucial pour les personnes sensibles et empathiques. Il ne s'agit pas d'éviter de faire sa part du travail de guérison mais on ne peut pas transformer une énergie qui ne nous appartient pas. "Rendre" avec compassion est rapide et également très efficace.

Un dernier remède, et cela suffira pour aujourd'hui, est l'écriture ou les vidéos. Tenir un journal (écrit ou parlé) et y consigner ses tourments, non pour les entretenir mais pour les approfondir, est une forme de méditation. Le but est à nouveau de transmuer et de trouver une solution. La solution est trouvée lorsqu'on se sent plus léger, plus enjoué, plus apaisé et capable de passer à autre chose. Nul besoin de validation : si l'on se sent plus paisible, plus léger et plus gai, on a rétabli la connexion à son aspect supérieur, à sa vibration propre. C'est la seule preuve nécessaire que l'on est dans le vrai.

A force, les hauts et les bas diminueront en intensité et se raréfieront. L'amour, par contre, se répandra en nous et dans notre quotidien telle une belle sensation de chaleur. Les pensées qui iront vers notre jumeau seront plus douces, plus compatissantes, plus passionnées et notre attitude globale sera plus confiante et plus équilibrée. La connexion avec l'aspect supérieur du jumeau sera solide, stable, nourrissante, puis un jour, l'on commencera à ressentir un attendrissement provenir de lui. C'est comme si son retour était soudain imminent, quels qu'aient pu être les obstacles passés. La commotion est derrière. La promesse est devant. Même ne pas savoir cesse d'être un tourment.

L'avantage de cette période de séparation est l'occasion qui nous est donnée de nous épanouir, seul, et de nous engager dans la mission. C'est une période de réalisation de soi profonde rendue possible grâce à la purification que cette union a déclenchée. Il s'agit donc d'en profiter sans vouloir accélérer ou contrôler les choses, sans se tracasser sur les détails et le moment de la réunion © design-intuitif-elisabeth.com.

Bonne transformation ! Bonne transmutation ! Bon recentrage !

Vign_02-rester-centrc3a9_all
Publié par Elisabeth Beucher •   Ajouter un commentaire  1 commentaires


Bonjour, je vous remercie beaucoup pour cet article qui est très parlant pour moi. C'est exactement ce que je vis, ma fj et moi sommes en séparation actuellement et ce depuis plusieurs mois. Nous nous sommes rencontrés fin novembre 2015 et a l'heure actuelle nous ne nous sommes encore jamais vu. Je ressens en effet beaucoup de tendresse de sa part, j'ai d'abord ressenti son manque, sa tristesse, ce qu'il avait a guérir, et maintenant c'est une tendresse , de la douceur.... on ne communique plus depuis plus de 2 mois, mais nous sommes tjs ensemble énergétiquement. C'est comme s'il avait compris ce que nous sommes l'un pour l'autre, peut être a t il atteint l'évidence. Et comme vous le dites si bien dans votre article, le fait de ne pas savoir quand se feront nos retrouvailles ne me tourmente pas du tout, j'ai une totale confiance en l'univers. Merci encore pour ce bel article.
Charlinette Posté le 22/06/2016 11:24:18



 
Vign_07-lavande
 
 
Vign_07-lavande
© 2021 Elisabeth Beucher - Tous droits réservés