Elisabeth Beucher - DESIGN INTUITIF
Sophia - Féminin divin christique - Ascension
Page d'accueilPlan du siteContactsAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
Féminin divin

Pour celles et ceux qui souhaitent intégrer le Féminin divin et le réunifier en eux-mêmes avec le Masculin divin, il n’est pas aisé de savoir comment s’y prendre car ses qualités ont été perdues après avoir été longuement et implacablement piétinées et persécutées.

Le Féminin divin fait un retour en force mais tout en douceur. Dans un monde où le patriarcat a dominé – et domine encore – la vie de la cité, nous devons refaire connaissance avec cette énergie.

Le Féminin peut être associé à des qualités que les religions patriarcales et par conséquent les sociétés qui en sont issues – dont la nôtre – ont systématiquement dévalorisées voire diabolisées :

  1. L’intériorité, l’espace intérieur, le désert intérieur, la matrice intérieure, le vide, la vacuité
  2. La lenteur, la patience, le temps, l’éternité, les saisons, les cycles de vie et de mort
  3. La réceptivité
  4. La nature
  5. La beauté
  6. La guérison, l’amour maternel, inconditionnel, agapi
  7. Le chaos, le sombre, le nocturne, le lunaire, le froid, le négatif, le mauvais, le Mal, le refoulé, l’ombre (l’inconscient, le subconscient, Satan), le Yin (taoïsme) 

Il se distingue de la féminité qui est la capacité, pour une femme, à exprimer sa nature sur le plan physique et psychologique. Le Féminin lui, relève de l’essence de l’être qu’il soit homme ou femme. Un homme contient le Féminin de la même manière qu’une femme contient le Masculin. Il s’agit donc pour chaque être de transcender les limites de la psychologie contemporaine et d’entrer de plain-pied dans les dimensions primordiales de l’être : l’âme, l’Esprit, la conscience, l’énergie.

Ce stade de la croissance spirituelle d’un être se présente après qu’il a déjà traversé de nombreuses étapes de son évolution spirituelle, ce qui signifie qu’il s’est déjà beaucoup purifié, qu’il assume sa part d’ombre (de Féminin !) et se sait responsable de sa neutralisation, qu’il a appris à se connaître et a fait sienne la maxime delphique « Connais-toi toi-même », qu’il réalise que sa guérison totale l’entraîne vers une compréhension supérieure et une pratique concrète de l’amour inconditionnel, càd qu’il est dirigé par le centre du cœur dans tous les aspects de sa vie quotidienne, pour le rayonner et assister l’humanité dans son ascension collective. Il comprend qu’il ne s’est pas incarné pour servir ses propres fins mais pour être au service d’un Projet divin universel de manière complètement désintéressée.

La réunion du Féminin et du Masculin divins n’est donc pas la toute première phase d’un processus de réalisation de soi mais lorsque cette phase est prête à se produire, que peut-on faire pour la faciliter et la soutenir ?

 
Vign_artemis

Artémis - Individualité

Oracle des déesses
Amy Sophia Marashinsky & Hrana Janto

 
Vign_hestia

Hestia - Foyer/Maison

Oracle des déesses
Amy Sophia Marashinsky & Hrana Janto

 

INTERIORITE

Il est indispensable, pour un être en voie d’évolution spirituelle, d’entrer en soi-même et de se fixer dans le silence et l’immensité du désert intérieur d’où il pourra communier avec son âme et le Divin. Ce mouvement de retour vers et en soi-même marque une rupture, un affranchissement, une délivrance de la matrice de vibration inférieure où toute vie avérée se trouve à l’extérieur. Comme l’a dit Yeshua, le Royaume est à l’intérieur. Un être solidement centré et ancré en lui-même est libéré des peurs acquises par le conditionnement qu’il a reçu depuis sa naissance et pendant toute son enfance et son adolescence. C’est ainsi qu’il atteint la liberté, la souveraineté, la sérénité, la joie pure et l’harmonie. Dans cet espace, il peut entendre son intuition, son inspiration, son authenticité, sa sensibilité, ses besoins, affirmer son individualité et poser ses limites avec justesse, douceur, compassion et puissance. Dans cette vacuité, il sait s’exprimer avec spontanéité, choisir avec intégrité et créer avec humilité (autrement dit une soumission accomplie par soi-même). Son attitude paisible et équilibrée rayonne et a pour effet de guérir les autres qui se sentent en sécurité en sa présence. Ce vide est le lieu sûr et sacré d’où opère le grand-prêtre ou la grande-prêtresse car il est nécessaire pour que leur connexion avec l’Invisible soit établie et maintenue. C’est un vide rempli de mystère, de miraculeux, de magie et d’innocence. Il est crucial pour entretenir des relations saines avec les autres. Il est le vortex par lequel passe la Lumière qui est ensuite distribuée dans le monde. Enfin, il est la matrice que le Masculin peut pénétrer et où il peut résider. C’est la dimension où l’espace-temps ne forment plus qu’un, où le temps se dissout et où on entre dans l’intemporalité du seul moment présent.

LENTEUR

Le Féminin représente les rythmes, les cycles de la vie et de la mort, les saisons, la gestation, la patience, la lenteur, le temps circulaire (le temps linéaire étant le temps associé au Masculin).

Le temps, la lenteur du cycle du Féminin, sa sagesse, sa profondeur est sa propre gratification. Le voyage se confond avec la destination et la spirale devient son symbole : l’espace et le temps s’interpénètrent et se mélangent. La spirale est le symbole le plus préhistorique, le plus archaïque et le plus sacré que l’on trouve dans les cultures indigènes de toute la planète (Celtes, Nordiques, Romains, Grecs, Aborigènes, peuple d’Afrique et d’Islam, Amérindiens, Hopi, Maya, Polynésiens pour lesquels elle signifie l’univers, l’éternité, l’immortalité, l’utérus de la Grande Mère, de Déesse, le cercle de vie, le voyage de toute chose vivante, les saisons, les solstices etc) : elle représente la conscience spiralante de la galaxie de la Voie Lactée, un symbole de la Déesse Mère. La science actuelle confirme que les dimensions spatio-temporelles ne sont en réalité qu’une seule et même dimension, ce qui indique que prendre son temps et prendre son espace revient au même !

 
Vign_spirales_little_grand-mother_in_Santa_Fe

Little Grandmother,
Shaman Kiesha Krowther
à Santa Fe

 
Vign_triskelion-52542_340

Triskélion

 

RECEPTIVITE

Une fois que l’on est en soi et que l’on s’est purgé de tout conditionnement, de toute programmation, des peurs, des culpabilités, des regrets, des émotions innombrables, l’on est prêt à recevoir, l’on devient calice et l’on commence à s’apercevoir comment chacune de ces qualités du Féminin communiquent l’une avec l’autre : intériorité et vacuité, vacuité et réceptivité, réceptivité et éternité…

La qualité réceptive est tout aussi cruciale que la qualité intérieure car d’elle dépend « le bon déroulement » de l’ascension d’un être. En effet, pour unifier l’Esprit et la matière, il doit s’être métamorphosé en réceptacle. Ascensionner signifie recevoir la lumière du Divin. Pour que ce processus puisse avoir lieu, une percée au niveau du cœur est incontournable et inévitable. Lorsqu’il reçoit les énergies de l’Esprit, elles le transforment et transcendent son état d’être précédent et en vérité, il s’agissait là d’un des enseignements ésotériques de Yeshua. L’amour et la compassion sont les moyens d’y parvenir.

Je me permets de rappeler une nouvelle fois le dialogue extrait du film Avatar :

Neytiri : Mo'at, ma mère. Elle est Tsahik. C'est elle qui interprète la volonté de Eywa.
Mo'at : Quel est ton nom ?
Jake Sully : Jake Sully.
Mo'at : Pourquoi es-tu venu vers nous ?
Jake Sully : Pour apprendre.
Mo'at : Nous avons essayé d'apprendre à ceux de ton peuple. Il est très dur d'emplir une coupe qui est déjà pleine.
Jake Sully : Moi, ma coupe est vide, croyez-moi.

Il est tout aussi dur d’emplir une coupe déjà pleine de connaissances et de croyances figées d’une nouvelle sagesse qu’un être déjà plein d’émotions cristallisées, fossilisées et enfouies de Lumière divine.

Cette attitude de réceptivité est tellement importante qu’elle conditionne tout espoir de guérison chez un être : un être si carencé sur le plan affectif et si meurtri qu’il se défend de recevoir quoi que ce soit – aide, soutien, assistance, protection, inspiration, amour, idée, conseil – d’un autre être est plus aliéné, handicapé et en danger que quiconque. C’est ce qu’on appelle la blessure du guerrier : celui qui a dû tant se blinder pour parer les attaques et les blessures et qui a dû tant apprendre à fonctionner sur un mode binaire de type « tuer ou être tué » que pour lui le mot « offrande » signifie « agression », le mot « don » signifie « marchandage » et le mot « amour » signifie « possession ».

Dans un monde qui privilégie le don et déprécie le recevoir (en le réduisant à un acte lié à un état de nécessité ou alors justifié par une date ou une occasion commerciale officialisée), l’on ne se rend pas encore compte du déséquilibre dans lequel on se trouve : la justice énergétique exige que le donner et le recevoir soient absolument égaux sinon les maladies et le karma se déclarent.

Il nous incombe de nous autoriser à ressentir la fragilité qui naît lorsque nous sommes en position de réception car la fragilité est la sœur de la force, la vulnérabilité est la sœur du courage et du pouvoir.

Le Féminin est cette force et ce pouvoir qui nous permettent d’accéder à notre fragilité et qui nous propulsent vers notre divinité.

 
Vign_aphrodite

Aphrodite - Amour

Oracle des déesses
Amy Sophia Marashinsky & Hrana Janto

 
Vign_isis

Isis - Amour maternel

Oracle des déesses
Amy Sophia Marashinsky & Hrana Janto

 
Vign_mermaid-1303201_960_720

NATURE

Le Féminin est bien sûr associé à la Nature, à Gaïa et aux esprits de la nature : animaux, végétaux et minéraux. Penser dauphins, baleines, fées, sirènes, gnomes, ondines, salamandres, sylphes, licornes pour ne citer qu’eux.

Lorsque le Féminin a été détruit, banni et réduit au silence, tout l’équilibre écologique a été affecté et c’est le moment où nous nous sommes coupés des saisons, de la terre, de la notion de fertilité et d’une agriculture douce, locale, à échelle humaine et respectueuse de l’environnement.

La terre et la Terre ont toutes les deux été conçues – comment pourrait-il en être autrement ?? – pour pourvoir aux besoins de l’humanité, pour la nourrir, pour lui fournir un territoire et un écrin où elle puisse prospérer, s’épanouir et aimer. Il suffisait de rester dans l’équilibre et la gratitude. Encore une fois, certains acteurs religieux de la séparation et leurs suppôts ont commis le crime de la division des deux principes, qui est la pire « tare » dont l’humanité se soit affligée et ont plongé la planète et ses habitants dans un obscurantisme qui les a convaincus que la pénurie était une situation réelle. De cette croyance sont nées les guerres, les viols, les pillages, les dévastations et autres fléaux qui nous empêchent de vivre simplement et harmonieusement au rythme des saisons.

En réalité, la terre est là, maternelle et maternante pour nous offrir des réserves infinies de bontés à déguster et à se partager, y compris d’ailleurs des « bontés » à même de produire les technologies nécessaires pour nous abriter, nous chauffer, nous éclairer et nous permettre de nous déplacer.

Ce ne sont que la perversion et le détournement des ressources, l’attitude impérialiste, rétentive et vénale d’une minorité qui ont réussi à nous convaincre que nous vivons dans un univers où le manque existe !!!

Nous réconcilier avec la nature, c'est nous réconcilier avec notre abondance originelle.

BEAUTE

Après Déméter, la déesse grecque de la fertilité et de l’agriculture, Aphrodite, la déesse grecque de l’amour, des arts et de la beauté.

Les règles qui créent le beau sont des proportions parfaites (nombre d’or = 1.618) de géométrie sacrée.

Le Féminin nous invite donc à créer du beau plutôt qu’à créer du parfait. Le beau est plus subjectif et inclusif et notre instinct est naturellement capable de le reconnaître, alors que la perfection est une approche plus mentale basée sur le jugement, la morale et la dualité. La beauté se ressent, la perfection se pense. La méthode idéale intégrée allie les deux d’une manière intuitive mais si ce n’est pas beau, ce n’est pas parfait !

 
Vign_mary-magdalene

Marie-Madeleine - Amour inconditionnel

Aime-toi, aime les autres et toutes les situations
- quelles que soient les apparences.


L'Oracle des Déesses
Doreen Virtue

 
Vign_white_buffalo_calf_woman

Femme Bison blanc - Offrande de paix

Cartes divinatoires des Maîtres Ascensionnés
Doreen Virtue

 

GUERISON

Les habitants de cette planète ont douloureusement besoin de se soigner et ont grandement besoin de guérison. Pas étonnant : la plupart d’entre nous avons accumulé vies antérieures, expériences traumatisantes (à commencer par la chute de l’Atlantide) et enfances parfois insoutenables. Le moment est venu de nous choyer, de nous réparer, de nous réunifier, de recoller les morceaux. La résistance envers la guérison intérieure est forte car elle est perçue comme humiliante et insultante. Pourtant, nous n’avons pas d’autre option : aimer notre ombre, c’est aimer notre Féminin, c’est ramener notre Féminin à la vie, à la Lumière !

Notre instinct maternel intérieur va nous aider. Il va nous pousser à demander de l’aide à des personnes intègres et de confiance qui vont nous offrir un lieu sûr et une écoute créatrice pour nous remodeler, nous réformer et nous élever.

La décision initiale de demander de l’aide provient d’une attitude de profonde humilité qui permet de comprendre que seul, on ne peut y arriver. C’est là que notre mission la plus noble peut être remplie : être au service les uns des autres pour le bien-être et le mieux-être de tous.

Que l’on se tourne vers un ami fiable, un professionnel, un groupe, un livre, un atelier, les anges ou autre, la seule et unique énergie réparatrice de l’univers est l’amour inconditionnel (agapi). Cet amour est un amour maternel donné courageusement dans la gratuité totale comme le ferait une mère, comme le ferait la Grande Mère : Sophia, Marie, Isis etc.

Guérir signifie aimer ; aimer signifie guérir. Les moyens ? Ablutions, contacts fréquents et conscients avec l’eau régénératrice (l’eau est le symbole des émotions et un conduit de l’intuition ; s’en faire un allié ne peut qu’amplifier le processus réparateur), hygiène sous toutes ses formes (y compris alimentaire), respiration consciente, massages, émotions ressenties et intégrées, chagrins dédramatisés, larmes versées qui dérident, rajeunissent le visage, détendent tous les muscles du corps et ralentissent le vieillissement, échanges et partages avec les autres, intimité et sexualité sacrée avec le/a bien-aimé/e… Seul le maternage constant de soi-même par l’amour inconditionnel peut frayer la voie vers le plaisir, l’extase, la sensualité, l’épanouissement, l’esprit de jeu, la connivence avec son propre corps, porteur d’informations et messager du Divin, vers l’ascension et le plus haut niveau de réalisation de soi : la conscience christique.

Dans cet état de pureté et de relaxation, la confiance, la foi et l’espoir renaissent, s’abandonner devient toujours plus facile et l’univers, la Source de Toute Chose, la Grande Mère peut nous inonder de son amour inépuisable. Il s’agit donc en fait d’accepter de redevenir des enfants et de recevoir humblement amour, abondance et protection, de s’en savoir digne et méritant.

Dans cet espace protégé, faire preuve de leadership équivaut à rendre service, aimer, respecter et promouvoir l'originalité de soi-même et des autres…

 
Vign_green_tara

Tara verte - Délègue

Demande aux autres (y compris moi-même) de t'aider,
au lieu d'essayer de tout faire toi-même.


L'Oracle des Déesses
Doreen Virtue

 
Vign_kuan_yin

Kuan Yin - Compassion

Lâche prise des jugements envers toi-même et les autres
et concentre-toi sur l'amour et la lumière
qui se trouvent en chacun.


L'Oracle des Déesses
Doreen Virtue

 

CHAOS

Le Féminin est l’aspect chaotique de l’univers alors que le Masculin correspond à l’ordre et à l’organisation.

Le chaos est perçu comme une force destructrice et cela est tout à fait vrai… sauf que la destruction est parfois nécessaire et justifiée pour initialiser une nouvelle étape d’évolution personnelle ou collective.

En réalité, il faut de la force, du courage, de la puissance, de la maturité et de la maîtrise pour oser détruire quelque chose. Que ce soit sa vie, une relation, sa carrière, son confort, des dynamiques toxiques et malsaines, le Créateur sait qu’il doit, encore une fois, VIDER son espace pour le renouveler, dé-créer sa création pour la re-créer. Ce processus requiert donc de faire usage judicieusement du chaos et de la force destructrice de l’univers sans en avoir peur et de comprendre les cycles naturels de naissance, de mort et de renaissance propres au Féminin. Penser à la déesse Kali dans la tradition hindouiste.

Il s’agit toujours d’un acte d’amour, d’amour à l’œuvre, d’amour appliqué même si nos perceptions ont besoin de s'ajuster.

Peut-être s’agit-il également de l’aspect sauvage, sorcier, mystérieux et alchimiste du Féminin ?

 
Vign_dance_of_the_divine_feminine

La danse du Féminin divin

Oracle de Rumi
Alana Fairchild & Rassouli

 
Vign_divine_mother_manifests

La mère divine apparaît

Oracle de Rumi
Alana Fairchild & Rassouli

 

♡ ♡ ♡ ♡ ♡ ♡ ♡

Les illustrations sur cette page représentent les archétypes féminins d'Elisabeth, ceux qui l’accompagnent successivement depuis des années. Ils changent, ils partent, ils reviennent et son propre plongeon dans son propre Féminin lui permet d’élargir son cercle de mères, d’amies et de guides…

Elle vous souhaite une merveilleuse redécouverte de ce délice infini qu’est notre Féminin universel. Familiarisez-vous avec les déesses, les maîtres ascensionnés tels qu'Anne, la grand-mère de Yeshua, Marie, sa mère, Maryam sa compagne, Kuan Yin, Femme Bison blanc ou des maîtres plus récents tels que Mère Teresa, la Princesse Diana etc. Appelez-les et laissez-vous surprendre par l’énergie qui vous touchera.

 
Vign_deesses

Un merveilleux ouvrage
pour accompagner vos méditations quotidiennes.

Méditation - Recontacter le Féminin divin
  • Choisissez un lieu sûr et calme où vous ne serez pas dérangé/e.
  • Allumez une bougie si possible pour élever la vibration.
  • Asseyez-vous ou allongez-vous confortablement, fermez les yeux et respirez lentement avec l'intention de rencontrer Déesse.
  • Vous voyez une lumière blanche et fluide au loin sortant des ténèbres et volant gracieusement vers vous.
  • Comme elle s'approche, vous distinguez une énergie féminine et reconnaissez Déesse.
  • Elle se pose devant vous et vous sourit.
  • Elle se présente à vous et vous donne son nom. Selon vos préférences et vos affinités, elle sera Sophia, Marie, Isis, Ishtar, Kali, Yemaya, Dana, Athena, Kuan Yin, Femme Araignée ou simplement la Mère divine...
  • Elle vous demande de bien vouloir partager avec elle ce que vous ressentez : joie, regrets, nostalgie, culpabilité, colère, peur, chagrin, soulagement, reconnaissance...
  • Elle rayonne son amour maternel et inconditionnel vers vous et celui-ci vous enveloppe et vous guérit.
  • Vous baignez dans cet amour quelques instants sans dire un mot et tout votre être se détend profondément jusqu'au niveau cellulaire. Vous faites un avec elle.
  • Elle vous demande ce que vous aimeriez recevoir d'elle et vous lui répondez : force, courage, ténacité, pouvoir, tendresse, compassion, mystère, sagesse, abondance, ferveur, loyauté, humilité, indépendance...
  • Vous lui promettez de lui consacrer votre vie, votre service, votre évolution, de vous re-familiariser avec elle et ses qualités, d'affronter votre ombre ainsi que celle de l'inconscient collectif féminin pour la réhabiliter dans ce monde et de l'autoriser à vous former, à vous guider, à vous inspirer et à vous nourrir de manière à l'aider à exaucer votre prière pour le bien supérieur : le vôtre, celui de l'humanité et au-delà.
  • Vous êtes désormais un de ses prêtres, une de ses prêtresses. Vous réalisez la gravité de votre responsabilité.
  • Elle vous tend un cadeau que vous recevez avec révérence et gratitude. C'est l'insigne de votre dévotion à Déesse, le symbole de votre appartenance souveraine au Cercle des représentants conscients du Féminin divin qui trace désormais votre avenir.
  • Vous vous inclinez légèrement, elle pose sa main sur vous et vous bénit.
  • Elle s'éloigne mais le contact est rétabli et vous restez imprégné/e de sa présence.
  • Votre conscience revient tout doucement là où vous avez commencé.
  • Vous ouvrez les yeux sachant désormais que vous êtes connecté/e à Déesse éternellement et que vous n'êtes jamais seul/e.
 
Vign_07-lavande
 
 
Vign_mother-of-the-world-1937

Mère du Monde - Nicolas Roerich

Articles de blog
Vign_Yin_yang

Energies sexuelles :
démystifier l'ombre

 
Vign_desert-279862_960_720

Energies sexuelles :
la blessure du féminin
& la blessure du masculin

 
Vign_sophia

Energies sexuelles :
Sophia & Logos

 
Vign_lilith

Energies sexuelles :
Lilith, le féminin puissant

 
Merci de soutenir ce travail !
 
© 2018 Elisabeth Beucher - Tous droits réservés