Elisabeth Beucher - DESIGN INTUITIF
Sophia - Féminin divin christique - Ascension
Page d'accueilPlan du siteContactsAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
Blog

Energies sexuelles : démystifier l'ombre

23/08/2016 11:00:00

Ton ombre est ta divinité.

Pour mieux saisir les différentes polarités présentes dans la conscience de notre monde (niveau vibratoire) actuellement, l'on peut se tourner vers la philosophie taoïste et son taijitu (image ci-dessous) ainsi qu'à un répertoire des polarités.

La commotion qui nous entoure naît d'un manque de compassion envers le pan yin de la création. Il s'agit d'un manque de compréhension à hauts risques, pour preuve l'état de la planète aujourd'hui : pollution, cult-ure prédatrice, dysfonctions psychiques innombrables etc.

Toutefois, ces déséquilibres existent pour nous rendre service. Le manque de compréhension consiste à montrer du doigt les maux eux-mêmes plutôt que remarquer qu'ils reflètent les aspects refoulés et réprimés que la société porte en elle, ainsi que chaque individu qui la compose, et que ces aspects attendent l'amour nécessaire pour être vus, regardés et neutralisés.

L'ombre, dans la perspective taoïste, est le féminin. Incidemment, nous vivons une époque très intéressante témoin du retour du féminin. Cela explique les mouvements, le chaos, la confusion, les perturbations, les révélations qui dominent l'actualité et la vie intime de nombreuses personnes. Le chaos, un aspect peu apprécié dans notre cult-ure, est féminin et préfigure l'ordre qui est masculin.

Comme nous le rappelle le taijitu, les polarités sont non seulement inséparables l'une de l'autre mais chacune contient l'autre : la "larme" sombre contient une tache claire et la "larme" claire contient une tache sombre. Ces deux polarités s'unissent, s'enlacent et se nourrissent mutuellement. Cela démontre leur indivisibilité et leur interconnexion.

Prenons le temps de rappeler quelques-unes de ces polarités pour se remémorer ce que nous sommes invités à intégrer et à aimer en nous-même et l'immensité de la tâche : 

  • yin / yang
  • sombre / clair (traduction des mots yin et yang
  • obscurité / lumière
  • nuit / jour
  • lune / soleil
  • hiver / été
  • glace / feu
  • nord / sud
  • froid / chaud
  • gauche / droite
  • terre / ciel
  • femme / homme
  • vide / plein
  • introversion / extraversion
  • passif / actif

A partir de cette liste, l'on peut commencer à mesurer intuitivement les répercussions qu'un rejet du yin a pu engendrer dans notre manière de penser et de fonctionner. Par exemple la polarité vide/plein nous rappelle l'aversion et la peur du vide que l'on rencontre dans notre société. La polarité passif/actif nous rappelle le besoin de faire et d'accomplir au détriment de l'être et du non-agir. La polarité introverti/extraverti nous rappelle que la société préfère un tempérament sociable plutôt qu'un tempérament farouche. La polarité nuit/jour nous rappelle l'aspect lunaire et mystérieux de la femme sauvage redoutée et la personnalité solaire de l'homme illuminé. La polarité gauche/droite nous rappelle que les gauchers ont longtemps été contrariés à l'école et que le côté gauche du corps est associé à la "gaucherie" et à la mauvaise humeur ("se lever du pied gauche"). La polarité obscurité/lumière est sans doute la plus éloquente puisqu'elle est à la racine de notre cult-ure encline à juger et prompte à condamner.

Démystifier l'ombre signifierait se souvenir que l'ombre est une composante de notre nature. Lorsqu'elle est extrême, elle pointe vers un manque de lumière tout aussi extrême. La séparation et l'extrême polarisation des deux indiquent une absence d'amour puisque tous ces "couples" sont des expressions variées de la vibration d'amour qui est la source de toute chose, visible (yang) et invisible (yin), manifeste (yang) et non-manifeste (yin). Démystifier l'ombre signifierait réconcilier notre nature humaine et notre nature divine, la matière et l'esprit. Démystifier l'ombre signifierait étendre notre perception aux sphères inaccessibles au regard et réaliser qu'elles sont réelles et appartiennent au segment du champ électro (yang) magnétique (yin) au-delà de ce qui est communément perceptible par les cinq sens. Démystifier l'ombre signifierait dépasser le besoin de pardonner qui ne fait qu'entretenir l'illusion d'une séparation du bien et du mal. Démystifier l'ombre signifierait accepter de renfermer en soi-même le spectre entier d'émotions humaines simultanément sans combattre l'une ou l'autre, et même des pensées opposées. Démystifier l'ombre signifierait dédramatiser et dédiaboliser le yin, l'inclure dans notre personnalité et s'autoriser à choisir son état intérieur (yin) dans chaque moment pour mieux le projeter à l'extérieur (yang).

Le dieu grec Pan de la nature (≠ cult-ure) et des pâturages est là pour nous rappeler qu’il est nécessaire en doses homéopathiques dans la société si l’on veut qu’un équilibre soit atteint dans le psychisme des habitants de cette société. Si Pan est rejeté, il sème la PAN-ique © design-intuitif-elisabeth.com.

L'amour tient pour nous les aspects yin que nous avons rejetés pendant des lustres. Intégrons-les pour nous diviniser et diviniser notre monde.

Vign_Yin_yang_all
Publié par Elisabeth Beucher •   Ajouter un commentaire  0 commentaires





 
Vign_07-lavande
 
 
Vign_07-lavande
 
Merci de soutenir ce travail !
 
© 2018 Elisabeth Beucher - Tous droits réservés